Où fêter Halloween à Lyon ?

8

L’origine de la fête est celle d’une tradition celte. A l’époque, les Celtes ont un calendrier lunaire qui divise l’année en deux périodes (ils ne distinguent que l’été et l’hiver en se référant aux changements climatiques). Il faut attendre la pleine lune la plus proche pour célébrer ce qu’ils nomment le « Samain », signifiant novembre et symbolisant la fin de l’été. Cette fête rituelle du Samain se déroule sur sept jours (3 avant la pleine lune et 3 après). La célébration a pour but de créer des passerelles entre les deux mondes, celui des vivants et des morts, permettant à la population de se retrouver de manière imaginaire entre le monde réel et celui des disparus. Néanmoins, cette tradition celtique reste redoutée par les habitants. Ces derniers ont l’habitude d’allumer des feux en plein air par crainte de la renaissance d’esprits maléfiques.

Cette tradition sacrée, au caractère à la fois politique, économique et commercial est transmise par les Irlandais aux Américains lorsqu’ils fuient leur pays natal entre 1846 et 1848 en raison de la maladie de la pomme de terre. A la fin du 19ème siècle, les contes, rites et traditions irlandaises s’inscrivent peu à peu dans la culture américaine puisqu’à cette époque est célébré pour la première fois Halloween tel qu’on le connaît aujourd’hui avec la quête des bonbons et le fameux « Trick or treat », signifiant « des bonbons ou un mauvais sort ».

En France, il faut attendre 1997 pour qu’Halloween devienne une fête célébrée tout autant que Noël ou Pâques. Près de 20 ans plus tard, cette tradition a perdu de son importance. Alors que certains dénoncent le caractère commercial, d’autres au contraire préfèrent profiter de cette occasion pour sortir et saisir l’opportunité de se déguiser. C’est peut-être le cas d’étudiants lyonnais qui pourront se laisser tenter par une soirée Confessions au Loft club, Halloween party à la Cour des grands (29 octobre), Halloween des Barjots au Titan, Halloween Limitless au Gotham, Halloween party au 42, Halloween bonbon au Club transbo. De nombreux bars seront aussi à l’image terrifiante d’Halloween. Tous les Ninkasi offriront des kilos de bonbons entre 15h et 17h, et prévoient une soirée spécialement dédiée à Halloween jusqu’à 4h du matin. Un blind test ciné spécial Halloween est prévu au bar La Fourmilière. Enfin, pour une soirée originale, le bar à chat Gentlecat convie les amoureux des félins à une soirée Halloween en leur compagnie. Il est à noter une possibilité d’entrée gratuite dans certaines boîtes de nuit pour les déguisements les plus réussis !

Laurie Giraud

(Crédits photo : http://lyon.citycrunch.fr)

8 comments

  1. Tours ste Radegonde 13 novembre, 2016 at 12:29 Répondre

    J’ ai mis à profit ces excellentes et claires explications lors de mon passage à Lyon le 31 octobre . Merci pour ces infos et bravo à son auteur.

  2. DUARIG Jean-Claude 12 novembre, 2016 at 12:34 Répondre

    Super article, grâce à tes conseils, j’ai passé une excellente soirée ! Merci mille fois et à l’année prochaine pour d’autres adresses.

    • fifa 14 coins free xbox 24 avril, 2017 at 19:19 Répondre

      Je dis pas qu’il n’y a pas de progrès, loin de là, les fonctionnalités oui il y en a des nouvelles, je parle de la fluidité globale d’une part (c’est nettement mieux mais bon la barre sur le côté par exemple, catastrophe..) L’application prend forme, mais pour une firme à plusieurs milliards de dollars, je trouve ça un peu abusif une MAJ tout les 6 mois et une application bugée..

Post a new comment

Cet article pourrait vous intéresser

Un derby, ça se gagne !

C’est le soir du vrai derby, le plus chaud de France : Lyon accueille pour la première fois au Parc Olympique Lyonnais, sa magnifique et ...