Interview M. Thomas Meszaros – LyonMUN 2015

0

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la troisième édition du LyonMUN, nous avons pu nous entretenir avec Monsieur Thomas Meszaros, maitre de conference à l’université Lyon 3 qui a mené le projet aux côtés des étudiants de l’association Poli’gones.

Ce qui l’a poussé à se lancer dans l’organisation d’une modélisation des Nations Unies à Lyon, c’est son expérience dans l’univers des MUN. Il y a une dizaine d’années, Lyon 3 envoyait sa première délégation d’une vingtaine d’étudiants pour participer au Geneva International Model United Nation (GIMUN). Depuis lors, l’université avait organisé de nombreuses simulations informelles sur ce même modèle afin que les étudiants puissent exercer leur talent de diplomates au sein des différents comités de l’ONU qu’ils représentaient.

Après plusieurs tentatives avortées, une première édition du LyonMUN a été organisée en 2012, mais s’est vue confronter à de nombreux blocages logistiques, tant dans les financements, la recherche des partenariats que dans l’attribution de locaux. M. Meszaros a dès lors décidé de prendre en main le projet cette année, afin de lever les obstacles qui se sont dressés face aux étudiants qui veulent organiser un évènement de cette envergure.

Un LyonMUN renouvelé

En guise de nouveauté pour cette troisième édition, le LyonMUN est désormais, et ce pour la première fois, considéré comme une ONG. C’est donc tout naturellement que cette modélisation des nations unies est rattachée au master OIG/ONG de Lyon 3. A noter également, le LyonMUN compte parmi ces cinq comités en français ou en anglais, le Conseil de l’Europe, l’Union Européenne jouant un rôle de plus en plus important dans les relations diplomatiques internationales.

Une « superbe cérémonie d’ouverture »

Le LyonMUN 2015 a choisi pour thème  » Relations Internationales, sécurité et droits de l’homme. » S’il s’agit là de thématiques très larges, il n’en reste pas moins que les sujets abordés au sein des comités sont très spécifiques. On peut citer, à titre d’exemple, le travail des enfants ou encore les enjeux de la dette grecque. La cérémonie d’ouverture qui a introduit ces trois jours de débats a été pour M. Meszaros une réussite, puisqu’elle a su allier, à travers les différents intervenants, la vision du diplomate, du militaire et d’une ONG. Selon ses dires, « cétait une belle présentation digne de grands MUN, en accord avec le thème général de ce LyonMUN 2015. »

Des ambitions déjà définies pour le LyonMUN 2016

Si l’édition de 2015 vient à peine de commencer, M.Meszaros et le reste de l’équipe pense déjà à l’année prochaine. En effet, ils n’ont eu que deux mois pour mettre sur pied cet ambitieux projet. L’objectif pour le LyonMUN 2016 : mettre en route l’organisation dès le début de l’année pour tenter de doubler le nombre de participants -au nombre de 150 cette année- et faire du LyonMUN un évènement de qualité et de renommée qui dépasse les frontières, riche de ses partenariats et de la pertinence de ses débats.

Dans tous les cas, M. Meszaros espère que le LyonMUN sera un lieu d’échanges et de rencontres qui permettra aux étudiants d’envisager des réponses concrètes à des problématiques actuelles, et de développer des axes de réflexion qui pourront leur servir dans leur future vie professionnelle.

No comments

Cet article pourrait vous intéresser

LES PRISONS FRANCAISES EN EBULLITION

Le 11 janvier 2018, les 188 établissements pénitentiaires français s’embrasaient suite à l’agression de trois surveillants à l’arme blanche par un détenu allemand, islamiste radical, ...