Lyon se fait peur

0
Lyon contre Dijon

Le dimanche 19 février, Lyon recevait Dijon dans son enceinte du Parc OL pour le compte de la 26ème journée de Ligue 1. Dijon est une équipe qui n’avait pas réussi aux Rhodaniens la dernière fois, avec une défaite 4-2 en terre bourguignonne.

Niveau composition, il faut noter la présence de Gorgelin dans les cages, Lopes étant très sévèrement suspendu pour avoir rayé St-Étienne de son maillot de Coupe de France, et celle de Ghezzal à la place de Fekir en attaque.

Le match commence doucement, jusqu’à la 10ème minute avec l’ouverture du score par le n°8 lyonnais, Corentin Tolisso, esseulé sur corner. Les Dijonnais ont cependant du répondant, et vont tenter tant bien que mal de revenir au score, malgré des Lyonnais bien décidés à clore le suspense très rapidement. Ceux-ci dominent mais ne retrouvent pas le chemin des filets, et ce qui devait arriver arriva : Dijon égalise à la 30ème minute. Le premier corner dijonnais est repoussé par Morel dans les pieds de Balmont qui n’a plus qu’à déposer le ballon sur la tête de Tavares pour que celui-ci marque.

Les occasions vont se multiplier pour les locaux, qui n’obtiendront pour seule réponse qu’un nom : Baptiste Reynet. Le gardien adverse est dans un grand soir et écoeure toutes les offensives lyonnaises.

C’est au retour des vestiaires que les choses s’enveniment pour les Lyonnais, qui vont devoir faire face à un but de Diony (48’), suite à une magistrale boulette, entre Gorgelin, relançant plein axe, et Gonalons qui contrôle mal et loupe son dégagement.

Il faut attendre la 80ème minute pour voir les Lyonnais revenir au score, après 30 minutes de domination sans concrétisation, avec une frappe de Tolisso du pied droit à l’entrée de la surface pour signer un doublé. Ils vont alors tout donner, et cela paiera puisque Lacazette, sur un pénalty litigieux, va donner l’avantage aux locaux suivi de Fekir, qui va dribbler dans la surface et enrouler délicatement sa frappe qui va passer à quelques centimètres de Reynet, ce qui fait 4-2 au tableau d’affichage, score final.

Tolisso

Tolisso inscrit un doublé face à Dijon.

Faits du match

Si le dernier pénalty obtenu est bien litigieux, deux autres auraient pu être sifflés pour les locaux, suite à une main sur un coup franc lyonnais et un tirage de maillot sur Memphis.

Autre information, suite à la sortie de Gonalons, c’est Jérémy Morel qui récupère le brassard de capitaine. Pourquoi Morel ? Peut-être un choix du coach, ou une erreur de communication sur le terrain.

Hommes du match

Memphis : Revenu de loin, il a su briller ce soir par sa puissance et sa qualité de frappe de loin. Cela ne paye pas encore, mais des automatismes Lacazette/Memphis commencent à apparaître, tandis que ceux avec Morel sont toujours inexistants…

Lacazette : S’il n’a pas pu marquer un but dans le jeu ce soir, il a été exemplaire comme à chaque match ces derniers temps. Appels, replis défensifs, décalages, le n°10 lyonnais était partout ce soir.

Tousart : Capitaine de l’Équipe de France U20, il se fait tranquillement son chemin dans le 11 de départ. Indéboulonnable ce soir au milieu de terrain, il a su assurer à lui seul la sentinelle devant la défense suite à la sortie de Gonalons.

Flop

Gonalons : De plus en plus à la dérive ces derniers matchs, il n’est plus à son niveau. Un petit séjour sur le banc pour se remettre les idées d’aplomb ?

 

Guillaume Sanchez

No comments

Cet article pourrait vous intéresser