Direction les 16ème de finale !

0

Lyon – Apollon Limassol

Lyon recevait l’équipe chypriote de Limassol dans le cadre de la cinquième journée de Ligue Europa, au Groupama Stadium.

Grosse surprise côté lyonnais : l’entraîneur Bruno Génésio titularise Diakhaby et Ndombele au milieu de terrain. Pour une prise de risque, c’est une prise de risque, les supporters ne comprennent pas ce choix plutôt discutable. De ce fait, Lucas Tousart et Houssem Aouar (révélation de ce début d’année) sont laissés au repos et débutent sur le banc. Les chypriotes évolueront en 4-2-3-1, comme l’OL.

Le match débute très fort puisque c’est à la vingtième seconde que Mariano va débouler dans la surface de réparation, après une passe de Ndombele, frappant du gauche sans contrôle. Malheureusement le portier de Limassol est présent et repousse des poings le ballon.

Lopes effectue son premier arrêt à la 10ème minute, sur une frappe puissante du gauche de Valentin Roberge, ancien Rémois. Malheureusement pour l’OL, sur l’action suivante, Bertrand Traoré se tord le genou sur un dégagement de corner, quittant instantanément le terrain et laissant l’OL à 10 durant quelques minutes. L’attaquant lyonnais sera absent plusieurs semaines selon l’entraîneur, des examens plus approfondis ayant besoin d’être réalisés.

Tout cela déboussole un peu l’OL, et c’est Maglica du côté chypriote qui rate une balle de but sur un centre parfait de Jakolis. Deux changements ont lieu, Aouar remplace Traoré (blessé) et Zelaya remplace Maglica côté Limassol (blessé également).

Le premier but sera de Diakhaby à la 29ème minute, sur une bourde de Vale qui boxe un corner dans les pieds du joueur lyonnais – ce dernier n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets. Statistique intéressante, Mouctar Diakhaby, défenseur central lyonnais, compte désormais plus de buts en Ligue Européenne que Dimitri Payet, milieu de terrain marseillais et 17ème du dernier Ballon d’Or. Cela s’enchaîne, et c’est au tour de Fékir de réaliser une action incroyable, sur un contre éclair, où le futur international français amortit de la poitrine et frappe fort du gauche pour tromper le portier Vale. Les actions s’enchaînent, le match est fluide, mais le score en restera là jusqu’à la mi-temps, 2 – 0 pour l’OL.

A la reprise, Morel, blessé, est remplacé par Lucas Tousart et entraîne la descente de Diakhaby en défense centrale. Les actions sont équilibrées, les joueurs de Limassol manquent plusieurs balles de but et de réalisme, et ce sera à Mariano Diaz d’enfoncer le clou sur un super centre au point de penalty d’Aouar, repris de la tête par l’hispano-dominicain.

Maolida remplace Memphis Depay à la 74ème minute, Depay qui a été plutôt bon sur l’ensemble de son match. Le jeune Lyonnais fait preuve d’un peu trop d’égoïsme pour marquer son premier but européen avec l’OL en gâchant un 3 contre 2. Il se rattrape à la 90ème, concluant dans le but vide après avoir vu sa première frappe repoussée par Vale.

Lyon valide son ticket, 4 – 0, mais ils doivent encore lutter pour la première place, qui sera déterminée selon le résultat du prochain match de poule.

Coups de cœur :

Fékir, ce héros : il y a clairement une équipe avec Fékir et une équipe sans : sans lui les hommes de Bruno Génésio manquent de génie, d’inspiration, et cela se traduit par des résultats médiocres. Alors que les journaux et la Ligue s’abattent sur lui pour une levée de maillot durant le derby, il continue de montrer qu’il est aujourd’hui l’un des meilleurs joueurs français du moment, sinon le meilleur.

Marçal : match très bien réussi du latéral lyonnais, toujours dans les bons coups. A vérifier sur la durée, s’il réussit à rester lancé comme cela.

Aouar : un gamin hors normes, aussi bon avec ses pieds qu’avec son cerveau, il a une vision du jeu excellente pour un jeune comme lui. Attention à rester concentré et à continuer de prouver qu’il mérite sa place dans le 11 type.

Guillaume Sanchez

No comments

Cet article pourrait vous intéresser