L’Ekklesia, une initiative étudiante qui fait revivre la démocratie grecque

0

Replongez-vous 500 ans avant notre ère, vous êtes l’un des 40 000 citoyens de l’Ecclesia, l’assemblée du peuple réunie pour manier l’art de la rhétorique et convaincre vos pairs de voter des lois… Si plus de deux millénaires nous séparent de la démocratie grecque qui a vu naitre cette pratique, elle n’en est pas moins tombée dans l’oubli, perdue dans des manuels d’histoire poussiéreux d’une Antiquité révolue. Loin de là.

S’il est d’usage de dire que le système politique athénien a servi de socle à notre démocratie actuelle, des étudiants de Lyon ont voulu aller encore plus loin, en recréant des débats dans les règles de l’art, tels qu’ils se déroulaient à Athènes à cette époque. C’est l’Ekklésia qui a tenté de relever ce défi. Le principe ? Annoncer un sujet lié aux problématiques actuelles, auquel des étudiants devront réfléchir et monter une argumentation. A l’issue, une rencontre sera organisée et opposera les « pour » et les « contre », qui devront, par leurs arguments et leur discours, tenter de convaincre tous ceux venus les écouter de se rallier à leur point de vue. Ce débat sera clôturé par l’intervention de personnalités prestigieuses qui viendront apporter leur enseignement et leur avis sur la question. Une expérience nouvelle à Lyon 3, ouverte à tous et qui incite à la réflexion sur le monde qui nous entoure, dans le but avoué de redéfinir la démocratie au-delà du clivage gauche/droite.

Lyon, France.

Restait alors pour cette jeune asso tout nouvellement créée à se faire connaître. C’est en organisant l’ekkathon qu’elle a voulu faire ses marques – et se démarquer. Jeudi 15 octobre, les plus aventuriers se sont lancés, pleins d’espoirs et de détermination, à travers Lyon pour répondre à sept énigmes, toutes plus complexes les unes que les autres, qui ont fait surchauffer les neurones et défier les esprits les plus affutés. A la clé : un weekend tous frais payé pour deux personnes à Berlin…

Les prochains mois nous diront si l’Ekklésia parviendra à faire ressortir le citoyen qui sommeille en nous. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit là d’un projet ambitieux que l’on espère vivement voir se concrétiser. Affaire a suivre !

Lucie Jung

No comments

Cet article pourrait vous intéresser

Vous avez dit ubérisation ?

S’il y a bien un mot qui revient de plus en plus pour parler des nouveaux métiers issus d’applications fameuses, c’est bien « ubérisation ». Voici une ...