Immersion dans l’agora culturelle lyonnaise

0

Première partie d’une visite en deux tomes.

Au sein de la ville de Lyon, les musées pullulent et ne se ressemblent pas. Cependant, certains se démarquent et apportent un développement culturel primordial au sein de notre société . C’est une institution qui révèle les pans plus ou moins importants de l’histoire de l’humanité. Oeuvres, collections et autres témoignages s’imbriquent comme des éléments essentiels du monde moderne et sont un patrimoine important, la ville de Lyon n’étant pas étrangère à cette bonification du savoir et de son transfert. L’on offre ainsi aux usagers un immense choix d’épanouissement culturel, s’ouvrant sur l’extérieur ou permettant la découverte ou redécouverte de l’héritage lyonnais. Le but étant de transmettre les éléments les plus représentatifs d’une période révolue mais également de mettre en évidence le renouveau artistique d’artistes dans l’air du temps. Et si la place des musées est prépondérante, leur nombre est assez imposant, une dizaine de ces derniers restant tout de même incontournables. Que ce soit pour s’informer, se cultiver, rêver ou réfléchir.

  1. L’art dans un panel titanesque.

Le musée des beaux-arts reste un grand classique, à visiter absolument. Ce monstre du paysage lyonnais est situé sur la place des terreaux dans une ancienne abbaye. Au cœur même du centre-ville, le musée est très prisé des touristes mais aussi des citadins qui y trouvent le moyen de s’évader tout en restant en zone urbaine. Le musée possède 70 salles et couvre la période antique, jusqu’à l’art moderne. Il est l’un des musées français et européens les plus importants. De plus, des collections temporaires y sont proposées tout au long de l’année. L’on y trouve cinq départements:  antiquités, objets d’art, sculptures  du 19ème et 20ème, collection de peintures et le médailler. Les étudiants peuvent y accéder gratuitement avec présentation de la carte étudiante, la grille tarifaire pour les autres usagers étant disponible sur le site officiel du musée. Si les beaux-arts possèdent une collection impressionnante d’œuvres de tous types et de tous mouvements au sein même de sa bâtisse, son jardin n’est pas en reste et nous présente des sculptures au réalisme fascinant. La terrasse attenante au musée rajoute là encore à la sympathie des lieux.

Dans la même veine artistique, nous trouvons le musée d’art contemporain (mac) à la cité internationale depuis 1995. Il se dévoue quant à lui, aux expositions temporaires. La particularité du mac réside dans le fait qu’il est régi de telle sorte à être totalement consacré aux artistes. Les collections mouvantes et le renouveau incessant des artistes donne naissance à une culture vivante, moderne, bien ancrée dans l’actualité. On ressent le caractère novateur d’un concept en pleine expansion. L’initiative de la culture est un mot d’ordre et de raison pour le musée d’art contemporain. Ici, le musée est un instrument. C’est un socle pour le savoir mais également un tremplin pour l’artiste. La grille tarifaire varie selon la situation du visiteur.

Institut_Lumière_Lyon

Le musée des frères Lumières, au centre de Monplaisir, s’inscrit aussi comme un espace classique à visiter. Souvent primé par l’enseignement pour des visites pédagogiques, le musée possède un superbe parc ouvert au public ainsi que la magnifique villa des génies du cinéma. En effet, la madeleine de Proust, pour les cinéphiles, nous permet d’admirer en son sein une belle collection d’œuvres d’arts relatant des faits inhérents à l’évolution cinématographique. En supplément, Auguste et Louis Lumière nous laissent en héritage des objets concernant le domaine mécanique, le son et l’univers médical. L’élégance des lieux et le superbe agencement des pièces donne l’envie de se plonger dans les différentes sciences proposées. Le lieu est un élément culte du territoire lyonnais et permet une portée andragogique non-négligeable. Les étudiants bénéficient d’une réduction sous présentation d’un justificatif.

Pour poursuivre l’immersion artistique : le musée Gadagne est un monument historique se trouvant dans le quartier de Saint-Jean, situé dans l’Hôtel du même nom, un bâtiment construit au début du XVIsiècle par les frères Pierrevive. Le monument subit un remaniement par les frères Gadagne en 1545. Ce musée est composé du musée d’histoire de Lyon et du musée des marionnettes du monde; l’on assiste ainsi, au sein du bâtiment,  à la présentation de l’histoire de Lyon, de l’antiquité à aujourd’hui. C’est une partie intégrante de l’héritage historique lyonnais, en son cœur se concentrent des valeurs artisanales et populaires. En se mêlant à la vie actuelle lyonnaise, le musée Gadagne offre un gage cosmopolite, entre tradition et modernité. Le musée est payant, avec des réductions selon la situation, le site officiel donnant plus de détails sur la grille des tarifs. En bonus, le musée offre à ses visiteurs des ateliers et des jeux interactifs pour faciliter l’apprentissage de la culture aux plus jeunes. Un véritable travail ludique et pédagogique est mis en place. Ce qui permet une imbrication pérenne dans les esprits, dès le plus jeune âge. C’est un échange intergénérationnel évident pour tous.

Kahina Mehah

No comments

Cet article pourrait vous intéresser