Guide de survie en période d’élections universitaires

0

 

Déjà Février ! Le froid hivernal est bien installé dans nos chaumières, l’innocence de la découverte s’efface doucement pour les plus néophytes et le jargon universitaire s’installe dans tous les cœurs, alors que le second semestre est entamé. Toutefois, si les mots « Partiels », « CM » et même « Rattrapages » sont désormais bien connus de tous, il est un vocabulaire qui échappe souvent à l’étudiant et qui, pourtant, est en mesure de lui ouvrir les portes d’un monde qui le touche au plus près de son cursus universitaire. Ce langage, c’est celui des élections universitaires. Vous avez certainement vu apparaitre dans vos boîtes mails les informations concernant les élections aux conseils centraux qui se dérouleront ce mardi 16 Février au Salon des Symboles (cloître sud). Il vous appartiendra en effet d’élire les représentants étudiants qui siègeront au sein du :

  • Conseil d’Administration (CA), organe gérant le budget et approuvant les décisions majeures relatives a l’université (5 postes)
  • Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU), gérant l’allocation au financement de l’enveloppe budgétaire du CA, donnant les lignes directrices de l’enseignement universitaire et cherchant a favoriser l’intégration et le cadre de vie des étudiants (16 postes)
  • Conseil Scientifique (CS), gérant les orientations de recherche et maintenant leur bon fonctionnement (4 poste doctorants)

Mais quid de tout ce jargon ? Dois je me sentir concerné par tout ce rabattage médiatique qui orbite actuellement au sein de l’université ? En quoi voter pour telle ou telle liste viendra influencer ma vie d’étudiant ? Pour cela, il est crucial de différencier les listes associatives des listes syndicales.

L’association étudiante a pour vocation d’être un élément acteur, non politisé, qui s’inscrit directement dans la mouvance de la vie étudiante. Son champ d’action est vaste, et va de l’animation loisirs à l’organisation d’évènements culturels. Comme exemple d’évènements associatifs, le bal du Droit (Corpo Lyon 3), le Concours de Plaidoirie (Adely), la semaine Arts et Lettres (AE2L) mais aussi la Soirée Rouge, la Soirée Free et les diverses Journées d’intégrations sont chacune inscrites dans la tradition étudiante de notre université. Toutefois, les associations s’inscrivent également dans une longue tradition de représentation étudiante au sein des différents conseils de facultés. Elles ont à cœur de se faire la voix des requêtes venues d’en-bas, et de ce fait, d’imprimer des actions favorables à leur condition. Les associations sont donc un moteur majeur de la vie universitaire et embrassent la totalité de ce qui fait le statut d’étudiant. L’avantage indéniable de ce corps associatif est qu’il se sent particulièrement concerné par les questions et les contraintes de chacun, grâce à une expérience empirique du statut estudiantin. Ils sont donc à même de mettre en place de façon viable des solutions qui touchent le quotidien de chacun. Deux listes associatives : ‘’Fédé Lyon 3 Vos Assos’’ et ‘’Bouge ta fac avec GAELIS’’ se présentent à ces élections.

Le syndicat quant à lui se concentre sur un discours politisé de la vie universitaire. Il se base sur un programme national et vise une uniformisation des établissements de l’enseignement supérieur dans une optique consensuelle. Moins présent au sein de la vie universitaire, il est la tour de garde qui observe les agissements des universités et qui vient pointer leurs défaillances au nom d’un idéal politique. La figure de l’étudiant s’efface alors pour finalement se transformer en un regard hybride, impliqué que de moitié dans la mouvance de l’université. Les deux figures de listes de syndicats étudiants sont l’UNEF et l’UNI, respectivement orientés à gauche et à droite du spectre politique.

Vous êtes encore là ? Bravo, vous voila désormais fin prêt pour les élections ! Alors prenez courage et lancez-vous dans le choix qui siéra à votre cœur. Il sera indéniablement le bon, à n’en point douter. Mardi 16 Février, armé de votre bulletin et de votre enveloppe, venez montrer la direction que prendra la faculté pour les prochaines années ! Aventurier de l’enseignement supérieur, jeunes ou moins jeunes, prenez garde ! Les élections sont un monde où les loups prennent des visages d’anges, et où au coin d’un portail d’entrée, il se peut qu’un individu louche damne votre âme pour de précieux bulletins de vote. Alors, prêts à relever le défi ?

Stepan du Liver

Le petit Littré hère

No comments

Cet article pourrait vous intéresser