Elon Musk, l’homme qui va (plus) loin.

0

À 44 ans, cet entrepreneur d’origine Sud-Africaine enchaîne les réussites : il peut se vanter d’avoir révolutionné les transactions avec son service de paiement en ligne PayPal, d’avoir donné à l’électrique dans le domaine automobile un essor sans précédent avec Tesla Motors, et plus récemment, d’avoir été le premier à récupérer le lanceur d’une fusée, rendant le matériel réutilisable avec son entreprise SPACE X.

Considéré par certains comme un visionnaire de génie, ou comme un milliardaire mégalomane par d’autres, Musk vend à douze ans son premier programme de jeu vidéo, étudie le commerce et la physique, notamment à la prestigieuse université de Stanford mais ne terminera pas son doctorat, trop occupé par la fondation en 1995 de sa première entreprise, Zip2 Corp qu’il vendra quatre ans plus tard pour la coquette somme de 341 millions de dollars.

C’est cependant son projet suivant, X.com, futur PayPal, qui amorcera sa succes story, Paypal étant vendu au bout de trois ans pour 1,5 milliards de dollars. Avec l’argent de cette vente il peut alors fonder en juin 2002 Space X, qui a pour vocation de fabriquer des véhicules de lancement spatiaux qui permettraient d’abaisser les coûts desdits lancements.
Volontiers arrogant, il aurait en 2006, quatre ans après avoir fondé Space X, déclaré lors d’un salon consacré à l’industrie spatiale : “Salut à tous, je suis Elon Musk, le fondateur de Space X et dans 5 ans vous êtes tous morts!” Et en effet, ce sont aujourd’hui Space X et Boeing qui sont les plus gros fournisseurs de la NASA.

98766627506c6ef45309d7fb7af05a49_large

Aujourd’hui fort de ses succès il se donne des allures prophétiques, promettant de révolutionner le quotidien par le biais des énergies propres. Avec Tesla Motors, il avait permis le développement de la voiture électrique avec la plus grande autonomie du monde, qui est aussi la voiture la plus sure qui éxiste. Il présente en 2015 un nouveau projet tout aussi innovant, Tesla Powerwall : une batterie domestique alimentée par panneaux solaires ou par réseau électrique en heures creuses permettant une grande optimisation dans la consommation électrique des ménages. Ce projet présente le triple avantage de fournir de l’électricité solaire la nuit, de rendre son utilisateur plus indépendant vis-à-vis des fournisseurs d’électricité et d’offrir une utilisation d’appoint en cas de coupure du réseau électrique.

Mais il ne s’arrêtera pas là : celui que l’on compare volontiers à la figure légendaire de Howard Hughes ambitionne également d’être le premier à développer un train supersonique. Baptisé Hyperloop et amorcé depuis 2013, ce nouveau moyen de transport ultra rapide consiste en une capsule propulsée par des champs magnétiques dans un tube à basse pression, sans presque aucune friction avec l’air, pouvant dépasser les 1 000 km/h.

Si la témérité et l’ambition d’Elon Musk peuvent prêter à sourire lorsque l’on jette un oeil à ses projets futuristes et excentriques, les accomplissements de ce naturalisé américain de 44 ans lui offrent d’être crédible lorsqu’il déclare qu’il ira coloniser Mars.

Pierre Budan

No comments

Cet article pourrait vous intéresser