Bastia coule, Lyon en profite

0

En ce samedi 5 novembre, après un nul inespéré obtenu chez la Vielle Dame (Juventus de Turin), Lyon reçoit les Corses de Bastia dans son formidable outil, à Décines. Dès l’après-midi, les hostilités sont lancées avec des affrontements en centre-ville entre Lyonnais et Corses…

Génésio reconduit son 4-4-2, et se prive donc de l’espagnol Sergi Darder au profit d’un Rachid Ghezzal titulaire, malgré des tensions suite à des tentatives de prolongation de contrat. Les attaquants lyonnais, notamment Lacazette et Fékir, sont en pleine forme et c’est le premier qui trouvera la faille après un penalty obtenu par Ghezzal, fauché en pleine surface par le gardien corse Leca (37e). Les attaquants vendangent et tombent sur des parades de haut niveau du gardien adverse.

Au retour des vestiaires, Fékir obtient l’expulsion de Leca, celui-ci venant de la faucher, mais les images semblent ne montrer aucun contact, ou alors minime. Cahuzac, en retard sur son tacle, écope d’un second jaune, synonyme de rouge, et laisse les bastiais à 9 (74e). C’est cependant durant cette supériorité numérique que les Lyonnais sont le plus en difficulté.

L’addition se sale à la 86e avec une tentative de centre du gone Jordan Ferri, qui trouve malencontreusement la tête de Bengtsson, déviant le ballon dans ses propres cages. Dans les dernières minutes du match, c’est Crivelli qui récupère une frappe contrée par les Lyonnais et qui s’offre un but, pour l’honneur des siens. Il était parti à la limite du hors-jeu, et laisse une défense lyonnaise sidérée.

Lyon s’impose donc 2 buts à 1 contre Bastia, une victoire aidée par l’avantage numérique mais surtout marquée par une suffisance très désagréable dans le dernier geste, comme Fékir en deuxième mi-temps, malgré 45 premières minutes au niveau. Bruno Génésio, pourtant connu pour un sang-froid et un certain retrait suite aux matchs, reconnait le match passable des Lyonnais, un manque de respect des joueurs envers l’adversaire et une honte de jouer comme ça, malgré l’avantage numérique.

Le comportement du coach bastiais est à souligner, puisqu’il a proféré des menaces non dissimulées envers l’équipe rhodanienne, insinuant que le match retour se réglerait entre hommes. Reste à savoir si la Ligue se saisira suite à ces propos qui n’ont rien à faire dans le football.

Les Lyonnais retrouvent alors la 7ème place avec 19 points. Concernant quelques autres résultats, Nice a chuté dimanche à Caen, pour la première fois de la saison ; l’OM chute contre Montpellier 3 buts à 1 ; les gars du Forez obtiennent un nul face à Metz…

Guillaume Sanchez

No comments

Cet article pourrait vous intéresser

Un nul au gout de défaite

  Après la victoire de Monaco sur Toulouse hier en début d’après-midi (4-0), les enjeux étaient clairs à quelques minutes du match opposant Lyon à ...