AZ Alkmaar – OL : une bonne option

0
AZ Alkmaar - OL

C’est l’heure pour l’Olympique Lyonnais d’entrer pleinement dans l’Europa League, et ce contre le club néerlandais d’Alkmaar pour les 16èmes de finale. Et c’est avec un large succès (4-1) chez leur adversaire que les Gones ont pratiquement assuré, sauf dénouement incroyable, leur place pour les 8èmes de finale de la compétition.

Le match

Cependant, ce match n’a pas été de tout repos pour les lyonnais. Les néerlandais, agressifs et déterminés, auraientpu, dans le premier acte, ouvrir le score. En effet, si les visiteurs démarrent bien la rencontre, leurs adversaires ont élevé leur niveau de jeu autour du quart d’heure de jeu, enchainant des occasions, notamment aux 12è et 19è minutes, où il fallu un grand, très grand Lopes pour préserver le score vierge. Finalement, c’est le jeune Lucas Tousart qui, à la 26è minute, va ouvrir le score : suite à un corner de Fekir, qui s’y reprend par deux fois, Tousart, seul au deuxième poteau, reprend le ballon du plat du pied droit. L’OL ouvre donc le score contre le cours du jeu mais les locaux ne s’avouent pas vaincus, multipliant les offensives. Pourtant, Lyon va doubler la mise dans le temps additionnel de la première période (45+2) grâce à Alexandre Lacazette, qui, suite à une passe en profondeur de Tolisso, crochète le gardien d’Alkmaar et marque du gauche dans le but vide. Lyon mène 2 – 0 à la pause, et c’est bien payé !

À la reprise, le match est assez équilibré. L’AZ Alkmaar insiste sur les côtés comme depuis le début de la partie là où les lyonnais sont les plus faibles. En effet Rybus et Jallet ont du mal à contenir les assauts multiples. Mais finalement, après une occasion néerlandaise, c’est l’OL qui triple la mise avec un doublé du buteur lyonnais, Lacazette. Tousart, déjà buteur, récupère la ballon au milieu de terrain avant d’adresser une passe somptueuse à Lacazette qui file vers le but et qui, excentré, marque dans un angle fermé après avoir une nouvelle fois crocheté Krul, le portier néerlandais. Dans les minutes qui suivent, le portier lyonnais s’illustre à son tour avec une énorme double parade. Mais faute d’avoir pu marquer dans le cours du jeu, les néerlandais bénéficient finalement d’un pénalty inexistant accordé par l’arbitre écossais : Garcia glisse dans la surface mais l’arbitre estime que Mammana l’accroche. Le pénalty est transformé par Jahanbakhsh. Dès lors, Lyon conserve longuement le ballon et tente à de multiples reprises d’élargir le score. Fekir y parvient presque avec une frappe enroulée qui, malheureusement déviée, passe près du cadre. Puis, c’est au tour de Cornet qui, bien que retenu par le maillot, tente sa chance, sans pourtant parvenir à alourdir le score. Quelques secondes plus tard, Sergi Darder est remplacé par Houssem Aouar, jeune issu du centre de formation lyonnais qui fait alors ses premiers pas dans un match officiel avec l’OL. Dans les dernières minutes du jeu, Alkmaar empêche les lyonnais de toucher au ballon et se procure plusieurs occasions, obligeant Mammana à intervenir sur la ligne de but pour détourner un coup de tête néerlandais. Les locaux vont finalement voir leurs espoirs être anéantis à la 95è minute : le jeune Aouar s’illustre déjà, résistant bien au pressing d’Alkmaar avant d’offrir à son équipe un contre à 5 contre 2. Il passe à Fekir qui voit son tir détourné. Mais c’était sans compter sur la présence de Jordan Ferri, qui marque après avoir fait une bonne entrée en cours de jeu.

Lacazette

Lacazette, double buteur, démontre une nouvelle fois son talent.

Les joueurs

Finalement, Lyon l’emporte grâce à son réalisme et sa résistance, plus que grâce à son jeu, mais surtout grâce à deux hommes, les hommes du match côté lyonnais. D’abord, Alexandre Lacazette, double buteur, a une nouvelle fois démontré son talent, et à quel point il est indispensable à l’OL. Cela pourrait permettre aux quelques pseudo-supporters qui l’avaient sifflé d’y réfléchir à deux fois la prochaine fois. Mais ensuite, le véritable homme du match, c’est Anthony Lopes, le portier lyonnais qui a été tout bonnement impressionnant, le Lopes des grands soirs. Ses arrêts magnifiques mis à part, il a une nouvelle fois démontré sa rage de vaincre et sa volonté. Blessé à plusieurs reprises au cours du match, s’étant notamment pris son poteau droit assez violemment dans l’épaule et la tête, il a refusé de déclarer forfait, au détriment de Gorgelin, gardien n’°2 de l’OL, parti s’échauffer trois fois pour finalement retrouver le banc.

Quoi qu’il en soit, cette victoire large permet aux Lyonnais de poser une très grosse option sur les 8èmes de finale d’une coupe dans laquelle l’objectif affiché est d’aller très loin. De là à dire que tout va mieux…

 

Laura Capievic

No comments

Cet article pourrait vous intéresser